France,  Week-end

Week-end d’automne romantique entre terre et mer !

Le dimanche 10 novembre nous décidons de quitter le Mobihan pour une petite parenthèse en amoureux. Au programme : le Mont-Saint-Michel, Saint-Malo et la forêt enchantée de Brocéliande…

Jour 1 : le Mont-Saint-Michel

« J’étais hier au Mont-Saint-Michel. Ici, il faudrait entasser les superlatifs d’admiration, comme les hommes ont entassé les édifices sur les rochers et comme la nature a entassé les rochers sur les édifices« .

Victor Hugo – En voyage Tome 2

Je n’avais gardé quasiment aucune trace dans ma mémoire du Mont-Saint-Michel pourtant déjà visité avec mes parents quand j’étais enfant. Ce qui paraît fou puisque celui-ci ne pourra vous laisser qu’un souvenir impérissable. Le voir, même au loin, c’est déjà être hypnotisé par son clocher qui surplombe cet incroyable rocher. Vous pouvez vous garer sur les parkings aménagés et prendre une navette (gratuite) qui vous mènera au pied du site. Il est également possible de s’y rendre en calèche, en bus depuis la gare de Pontorson ou à pied (pour plus d’infos, c’est ici). C’est cette dernière option que nous choisissons pour profiter au maximum de la vue !

Nous avons de la chance, il ne pleut pas ! Nous avons pourtant hésité à partir ce week-end considérant le temps annoncé par la météo. Le paysage et le bleu du ciel nous confortent dans notre décision de désir d’évasion ! Je suis impressionnée par le monde sur le site (si vous pouvez éviter les vacances scolaires et les jours fériés, c’est mieux !), eh oui, ce n’est pas pour rien que « la Merveille de l’Occident » est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Nous nous entassons dans les ruelles étroites avec les autres visiteurs, tout aussi pressés que nous d’admirer la baie.

Ensuite, nous choisissons de visiter l’abbaye (10 euros par personne), je n’étais pas trop pour mais Xavier prend les devants. Je ne regrette pas de l’avoir suivi :

Le jour commence à décliner et nous finissons d’arpenter le Mont-Saint-Michel dans une atmosphère plus sombre et presque fantomatique :

Une dernière petite photo avant de lui tourner le dos :

Nous nous rendons ensuite à notre hôtel trouvé par Xavier (c’est assez rare pour le souligner 😅). Nous restons dans le thème « abbaye » puisque celui-ci s’appelle l’hôtel de l’abbaye ! Il est parfait pour une soirée en amoureux (116 euros la chambre standard, comptez 15 euros supplémentaire par personne pour le petit déjeuner). Nous nous faisons plaisir et nous dînons sur place (3 menus de 32 à 52 euros).

Jour 2 : Saint-Malo

Le lendemain matin, nous nous promenons aux alentours de l’hôtel, il y a un joli parc (pensez à prendre vos affaires pour un petit foooting) où les arbres ont revêtu leur robe d’automne :

Nous faisons ensuite 30 minutes de voiture pour nous diriger vers Saint-Malo. Nous peinons à sortir de la voiture tellement le vent est fort. Du côté du ciel ce n’est guère mieux, il nous menace, l’averse n’est pas loin ! Néanmoins, nous bravons les éléments et marchons sur la grande et belle plage du Sillon :


Nous marchons ensuite jusqu’au Petit Bé et au Grand Bé (à faire seulement à marée basse).

Le Petit Bé vu depuis le Grand Bé
Le Grand Bé où repose Chateaubriand

Le midi, nous mangeons à l’intérieur des remparts de la ville au Columbus Café, une petite pause (17 euros à deux) qui nous convient parfaitement : rapide, bon et peu cher ! Après un thé bien chaud et un smoothie bien froid pour Xavier (allez comprendre…). Après ce déjeuner, nous rentrons et décidons de nous arrêter à Brocéliande, forêt bercée par les légendes arthuriennes. Nous nous étions déjà rendus à Paimpont en printemps 2018 et c’est vraiment un chouette endroit, surtout avec des enfants (enfin, ça doit !).

Ne manquez pas « La porte des secrets » une immersion féerique dans la foret de Brocéliande (jeux de lumières etc.) qui ensorcellera autant les petits (à partir de 4 ans) que les plus grands !

Nous décidons de marcher et choisissons une randonnée courte de 4 km mais ce n’est pas la meilleure ! Vous pouvez en faire d’autres (attention, certaines randonnées ne sont pas accessibles en période de chasse).

Une créature magique ?!

Voilà notre petit week-end entre terre et mer s’achève ! Un grand bol d’air et surtout l’envie (déjà) de s’offrir une nouvelle petite parenthèse à deux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *