Road Trips

Dubrovnik – Monténégro

Fin août 2017, nous décidons de nous envoler direction Dubrovnik pour un road trip d’un peu moins de deux semaines !

Quand partir ?

Si vous pouvez privilégier les mois de mai, juin, il me semble que ce sont les périodes idéales pour éviter la chaleur. Nous sommes partis fin août-début septembre et nous avons eu très chaud, de nombreux incendies ont d’ailleurs jalonné notre route.

Budget : nous nous étions fixé un budget de 2500 euros environ qui comprennent :

  • Avion : 519 euros pour deux personnes.
  • Voiture de location : 319 euros pour la totalité du séjour.
  • Nourriture : 50 euros par jour pour deux personnes
  • Hôtels : 629 euros pour deux.
  • Extras : 30 euros par jour pour deux personnes.

On emporte quoi ?

  • Une casquette
  • Chaussures de randonnée
  • Pantalons et short de randonnée
  • Tshirt, débardeur
  • Robe
  • Tongs
  • Maillot de bain
  • Appareil photo
  • Guides (Guide évasion « Monténégro et Dubrovnik » hachette) & Le petit fûté 2017-2018 « Monténégro ».

Notre trajet :

Nous avons parcouru environ 700 kilomètres lors de notre road trip :

Jour 1 : Dubrovnik

Comme nous voulions visiter Dubrovnik, nous avons décidé d’atterrir à l’aéroport du même nom pour visiter la ville et ainsi prendre notre voiture de location ! Nous sommes arrivés tôt le matin et heureusement car il y avait déjà du monde et plus la journée avançait plus la foule s’amassait dans les remparts… Mon conseil : visiter la ville TÔT le matin ! D’ailleurs, l’UNESCO a imposé à la ville d’abaisser son nombre de visiteurs à 8000/jour (contre plus de 10000/jour actuellement) sous peine de n’être plus inscrite au patrimoine mondial ! Un message qui a porté ses fruits puisque le maire a annoncé vouloir limiter l’accès de la citadelle à 4000 visiteurs par jour en 2018.

Après avoir visité la ville et ses remparts, nous choisissons de nous rendre sur l’île de Lokrum qui se situe à seulement 500 mètres de la ville. Vous pouvez acheter vos tickets sur le vieux port (des navettes partent toutes les 30 minutes). Sur l’île, beaucoup d’oiseaux mais aussi de…lapins ! N’oubliez pas votre maillot car vous pouvez vous baigner à de nombreux endroits ! Cette île est un véritable havre de paix, loin de la foule de Dubrovnik, ressourcez-vous sous les pins !

Après cette belle journée, nous prenons la route direction Herceg Novi au Monténégro, (1h environ + le temps de passer la douane). Sur le trajet, beaucoup de départs d’incendies (il fait très chaud).

Départs de feu

Une fois sur place, nous cherchons notre hôtel et nous perdons dans des petites rues sous les yeux des locaux amusés par la situation. Fatigués par la journée, nous apprécions un peu de détente ! La gérante est très accueillante, la chambre très propre. Possibilité de se faire livrer un dîner à l’hôtel (une pizza dans notre cas) et de manger sur la terrasse de l’hôtel où la vue est magnifique (74 euros la nuit) !

Jour 2 : Kotor

Le matin, nous partons vers Kotor (la route pour s’y rendre offre de beaux points de vues), là aussi, beaucoup de monde ! Une fois garés – ce qui ne fut pas une mince affaire – nous marchons jusqu’à la vieille ville. L’architecture est impressionnante ! Malgré la chaleur, nous décidons de grimper les 1426 marches qui nous mènent jusqu’à la forteresse Saint-Jean, la vue est à couper le souffle !

Vue depuis la forteresse

Si la ville est réputée pour être la ville des chats, en voilà un qui supporte bien l’altitude !

Après cette journée à Kotor, nous prenons la route (très belle) vers l’hôtel réservé, un peu plus cher (113 euros la nuit) que les autres et je ne le regrette pas, excellent rapport qualité/prix ! Nous en profitons pour piquer une tête, enfin Xavier puisque moi je n’aime pas trop l’eau ! Nous décidons de manger sur place et avons même le droit à un petit feu d’artifice au loin (Xavier me dira qu’il l’a fait exprès – j’ai toujours des doutes !).

Le soleil se couche !
Encore un super plongeon !

Jour 3 : Cetinje

Nous profitons de la piscine ce matin (après tout, ce sont les vacances) et continuons notre périple vers Cetinje. J’avais initialement prévu de randonner dans le Lovcen National Park, ce qui s’avéra impossible considérant les nombreux départs d’incendies dans le parc. Nous apercevons le Mausoleum Njegos dans la fumée ce jour-là ! Nous visitons donc la ville (Le monastère Saint Peter, Mausoleum at Eagle Hill, l’église etc.).

Eglise de la nativité
L’avenue Pviljanina
Monastère de Cetinje
Le Palai bleu
Vue depuis le Mausoleum at Eagle Hill
Le palais du Gouvernement

Nous passons la nuit dans la ville, ce n’est pas le luxe de la nuit dernière mais il faut bien équilibrer le budget ! Pour le prix (27 euros la nuit), la chambre est très convenable et le personnel très accueillant, le gérant nous a même fait goûter l’alcool local !

Jour 4 : Lac Skadar

Dès le matin, nous partons direction Virpazar (environ 1 heure de route). Dès notre arrivée, nous sommes assaillis par des hôteliers, heureusement, nous avions réservé notre logement sur internet (je prépare toujours l’itinéraire en avance et les hôtels en conséquence). Nous faisons un tour en bateau (on regrettera de ne pas avoir pu admirer beaucoup la faune – encore une fois, des départs de feu !) marchons, visitons la ville… Malgré la beauté des paysages, ce n’est pas notre journée préférée, tout est fait pour le touriste ce qui ôte son charme naturel au lieu.

Virpazar

Nous mangeons au restaurant dans la ville avec vue sur le lac (là aussi les chats sont rois et le serveur a bien du mal à faire partir ceux qui réclament leur dîner) et dormons sur place. L’appartement est propre et pour le prix, c’est vraiment pas mal du tout (36 euros la nuit) !

Jour 5 & 6 : Monastère d’Ostrog & Durmitor National Park

Le matin, nous nous arrêtons au Monastère d’Ostrog, un monument littéralement collé à la falaise. Le monastère est un haut lieu du pèlerinage au Monténégro et c’est également l’un des monastères les plus visités des balkans. Prenez votre mal en patience car il y a beaucoup de monde sur le site. Même la boutique souvenirs où sont exposés des chapelets de toutes les couleurs et de toutes les formes est pleine à craquer !

On prend enfin de la hauteur ! Nous sommes des fans de montagne et notamment des Alpes, impossible pour nous de visiter le Monténégro sans en admirer (et plus) les sommets. L’ambiance et le décor changent radicalement ici, c’est plus apaisant et surtout moins sale (eh oui, malheureusement beaucoup de déchets ont galonné notre parcours, surtout sur la côte, c’est vraiment triste). Au programme : Lac noir, randonnée assez intense au départ du lac (il y en a plusieurs de différents niveaux – nous avons choisi de faire celle menant à une grotte de glace – 15km, 7 à 8 heures de marche – dénivelé 700 mètres). Il y a de nombreuses randonnées au départ du lac Noir pour tous les niveaux !

Lac Noir
Une petite soif ?!
La glace ou ce qu’il en reste !

Nous avons également fait le tour du lac Noir :

Concernant le logement, nous avons dormi dans deux endroits différents. Très bien tous les deux, le premier était en ville (37 euros la nuit), mais préférence pour notre second logement, dans une petite katun (maison typique) qui se trouve sur la propriété de nos hôtes (le petit déjeuner était excellent, fait maison et très peu cher – autour de 5 euros il me semble – 55 euros les deux nuits).

Cottage Borje

Jour 7 : le canyon de la Tara

Si vous êtes adeptes des sensations fortes, n’hésitez pas à vous aventurer sur la rivière Tara, la plus longue rivière de montagne du Monténégro ! Elle coule au fond d’un canyon, le deuxième plus profond du monde après le Grand Canyon. Nous prenons un bon bol d’eau froide dans une eau limpide !

Attention cependant si vous vous y rendez à la même période que nous, cela s’apparentera davantage à une promenade en barque qu’à du rafting. Pour bien profiter de la fugue et des rapides de la rivière, privilégiez les mois de mai et juin !

la Tara River depuis le pont de Djurdjevica

Si vous n’avez pas eu votre dose de sensation forte, il est possible de faire une tyrolienne , 350 de long et 170 mètres de hauteur, rien que ça (nous n’avons pas eu le cran) !

Tyrolienne de 350 mètres de long et

Le soir nous dormons dans un endroit exceptionnel à tout point de vue ! En effet, le cadre est splendide et la gentillesse des propriétaires est exceptionnelle. Petit déjeuner et dîner parfaits proposés par notre hôte, mention spéciale au jus de framboise maison (26 euros la nuit) !

Vue depuis notre chalet
Un jus de framboise tout content !

Jour 8 : parc national de Biogradaska Gora

Nous quittons notre petit coin de paradis pour rejoindre à un 1/4 d’heure d’ici, le parc national de Biogradaska. Ce parc abrite l’une des trois dernières forêts primaire d’Europe. Nous faisons une randonnée tranquille autour du lac Biogradasko (3,3 km) où nous passons dans la forêts et les marécages :

Après cet arrêt verdoyant, nous prenons la route direction la côte Adriatique. Nous nous arrêtons à Petrovac, la vue est magnifique :

Jour 9 : Petrovac & Budva

Aujourd’hui, nous décidons de nous rendre sur la plage de Buljarica que nous voyons depuis notre hôtel (130 euros pour deux nuits). C’est la déception, la plage est désespérément sale, ça fait vraiment mal au cœur et le pire c’est que ça n’a l’air de déranger personne. Une personne a même posé sa serviette juste derrière une poubelle qui s’est déversée… Nous nous arrêtons malgré tout prendre un verre car la vue est malgré tout splendide !

L’après-midi nous nous rendons à Budva. Sur la route, nous admirons Sveti Stefan, la presqu’île de luxe du Monténégro !

Sveti Stefan

Nous nous arrêtons ensuite à budva où nous décidons de louer un canoë pour nous rendre sur l’île Sveti Nikola ou « hawaii » comme disent les Monténégrins. Il y a beaucoup de monde et tous les transats sont payants mais peut importe, l’eau translucide et turquoise nous fait (presque) oublier ces petits désagréments.

Jour 10 : Cavtat

Ce soir nous dormirons en Croatie ! En effet, le lendemain matin pour nous rapprocher au plus près de l’aéroport (nous rentrons déjà demain), nous décidons de poser nos valises à Cavtat !

Nuit à Cavtat (130 euros la nuit) !

Jour 11 : retour pour la France et bilan !

Après une semaine et demi au Monténégro, il est temps de rentrer pour la France. C’est donc à bord de l’avion que nous faisons le bilan :

  • La côte adriatique est vraiment une merveille !
  • Le Durmitor, un incontournable !
  • Le logement est peu cher au Monténégro et d’un excellent rapport qualité/prix.
  • La Croatie : cela donne vraiment envie d’explorer ce pays, j’ai vraiment envie d’y retourner pour voir le parc National des lacs de Plitvice !
  • Nous avons trouvé que le Monténégro était vraiment très sale, cela a vraiment gâché notre voyage, c’est triste de voir un environnement si beau avec de très (trop) nombreux déchets…
  • La conduite !! Les monténégrins ne sont pas des adeptes de la conduite safe. Nous avons vu de très nombreux accidents, plus en une semaine au Monténégro que en des années en France ! Soyez prudents donc, surtout dans les routes étroites (nous sommes restés bloqués sur une petite route par un monsieur qui ne voulait pas nous laisser passer !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *